Diferencia entre revisiones de «Tony Duvert»

1 byte eliminado ,  hace 6 años
::''L'information sexuelle de l'enfant de 10/13 ans ne pose aucun problème pour qui fait l'amour avec lui. De très nombreux enfants cachent en effet à leur famille l'intérêt qu'ils portent aux choses du corps. L'enfant ne manifeste plus aucune curiosité pour les radotages gynécologiques de ses parents : c'est le plaisir qui l'intéresse exclusivement, et il a appris qu'il ne faut pas s'en vanter. En réalité, au cours de cette période, son désir s'est affirmé, concentré, et a pris la mesure des interdits extérieurs. Il cherche à s'assouvir en dépit du travail scolaire, et fréquemment grâce à la camaraderie et à ses apprentissages secrets, sinon exaltant : branlage, petits journaux, mots obscènes, voyeurisme, enculades, trou des dames, etc… Le dialogue entre les parents et l'enfant constitue un effort sournois pour consolider les aménagements répressifs qu'il avait subis de leur part dès sa petite enfance, et dont il tend à s'émanciper. La honte, la pudeur, la timidité l'aident un peu à se protéger des agressions parentales. Son problème essentiel, en effet, c'est la domination immédiate et le contrôle incessant que l'adulte fait peser sur lui. L'enfant de 10/13 ans a donc autant de sexualité qu'il le peut et si, désormais, il la dissimule soigneusement à ses proches, il est souvent à la disposition de beaucoup d'aventures clandestines, quelle que soit leur couleur.''
 
* [...] todo hombre nace culpable, sólo sueña con la muerte y el incesto [...] al hablar del conflicto de Edipo como si fuera un fenómeno «instintivo» y fatal, se legitima ese pequeño horror sociocultural que es la familia occidental moderna, un canibalismo psicosexual entre tres o cuatro hambrientosmuertos inmovilizadosde hambre atados en el mismo saco.
::''[...] chaque homme naît coupable, ne rêve que meurtre et inceste [...] en racontant l’Œdipe comme si c’était un phénomène « instinctif » et fatal, on légitime cette petite horreur socioculturelle qu’est la famille occidentale moderne — un cannibalisme psycho-sexuel entre trois ou quatre affamés ficelés dans le même sac.''
 
1620

ediciones